• AIDE CRÉATION DE FICHIER

 

Réaliser vos campagnes de Marketing Direct : print, emailings ...

 

id!impression vous aide pour la préparation de vos documents

 

Nous orchestrons toutes les compétences pour vous conseiller et vous accompagner dans l’organisation de la production de vos supports de communication actuels et de demain.

Nous concevons et réalisons des campagnes de communication commerciale imprimées. Des étapes de conception et création des opérations commerciales à celles de production des supports et jusqu'à la gestion de la logistique, nos services complets optimisent les processus et les coûts.

Suivre en toute transparence les étapes de production de vos brochures, catalogues, PLV, objets et mailings, de l’expression du besoin jusqu’à la livraison des supports.

Maîtriser les engagements budgétaires et piloter les projets marketing.

 

 

  • TRANSFERTS DE FICHIERS

Commander en ligne vos travaux de communication et vos supports promotionnels.

CD-Rom – DVD-Rom – Clé USB – Disque FireWire ou USB – Compte FTP – Wetransfert

 

 

  • TRAITEMENT DES IMAGES

Les fichiers image doivent être en haute résolution à 300 dpi à la taille d’impression, en CMJN ou en niveau de gris (jamais de RVB), et doivent être nommés par des caractères non accentués suivis de « .tif » ou « .eps ».Le JPEG est un format de compression avec perte de qualité et doit être évité.

 

 

  • COMMENT NOMMER VOS FICHIERS

Les fichiers doivent être nommés suivant cet exemple : poster_paris.qxd. Il faut utiliser le suffixe approprié, selon le logiciel de mise en page que vous avez utilisé (.pdf,.indd, etc.). Le nom du fichier doit être en lettres minuscules sans espace, avec caractères non accentués (/ # $ * ou autres ne sont pas acceptés, seul le tiret bas fait exception.)

 

 

  • COMMENT GÉRER LA COULEUR

Votre fichier doit comporter les caractéristiques correspondant au mode d’impression défini (en CMJN si impression en CMJN, en Noir si impression en Noir, en Pantones si impression en Pantones…). Ceci est valable pour les éléments texte et visuels (photos, dessins, logos…). Pensez à convertir vos couleurs d’accompagnement en CMJN en cas d’impression quadri. Il est possible d’obtenir une couleur plus foncée en ajoutant au noir une seconde couleur (40 % de cyan, généralement).

 

 

  • On l’appelle le noir enrichi:

. Les textes noirs doivent contenir uniquement du noir et doivent être en surimpression .

. Le taux d’encrage ne doit pas être supérieur à 320 %

. Les textes inférieurs à 6 points ne doivent pas contenir plus de 2 couleurs

. Les informations de défonce et de surimpression doivent être correctement paramétrées.

 

Tons direct : Il est important que la dénomination des tons direct soit identique dans tous les logiciels utilisés au sein de votre mise en page (exemple : si le Pantone 300 C est utilisé, on doit exclusivement retrouver le nom “Pantone 300 C”, et non pas “Pantone 300 CV” ou encore “Pantone 300 CVC”).

 

 

  • MISE EN PAGE ET GESTION DES POLICES

Les images et le texte sans fond perdu doit être placés en retrait à 5 mm du bord coupé de la page. Si le document comporte du fond perdu : le format final, + au moins 5 mm de débord. N’utilisez surtout pas de filets inférieurs à 0,25 points. Les filets pointillés, tramés ou de couleur doivent avoir une épaisseur minimale de 0,6 points. Cela s’applique également aux traits des dessins et des graphiques. Les fichiers « Illustrator » contenant des images doivent êtres enregistrés en « incluant les images importées ». Veillez aux options de surimpression et d’aplatissement des transparences en haute résolution (Indesign). Les taux d’agrandissement des images dans les blocs X-press ou Indesign ne devront pas excéder 120%. N’utilisez pas les styles de la barre de spécifications Xpress (gras, italique, ombré, capitale…), choisissez plutôt des polices contenant ces options. Toutes les polices (écran et imprimante) devront nous être fournies conjointement, y compris celles qui sont utilisées dans les logiciels vectoriels type llustrator

 

NB : Évitez les polices true type et multiple master. Respecter une taille de police supérieure au corps 4.

 

 

  • ATTENTION AU LOGICIELS BUREAUTIQUES

Les fichiers Powerpoint, Excel, Word, et autres logiciels bureautiques ne sont pas compatibles avec la chaîne graphique traditionnelle, Ils n’appartiennent pas à la famille des logiciels pré-presse et ne possèdent pas les options spécifiques indispensables pour la création de fichiers destinés à l’impression offset. Les fichiers issus de ces applications restent difficiles à gérer dans un flux de production. L’absence de fond perdu, le mode colorimétrique RVB, … en font des fichiers à risque et le résultat du document imprimé est très souvent décevant. Nous devons passer beaucoup de temps pour traiter ce type de fichier. Nous pourrons assurer la transformation du fichier pour vous (au taux horaire de 70 euros).

 

 

  • PDF

Adopter une structure « page à page » : une page du fichier représente une page de l’ouvrage. Uniformiser les pages du fichier : format, orientation; votre format de page devra correspondre au format définitif, comporter des traits de coupe, être centré dans la page et des marges devront être prévues sur les documents à bords perdus (si la mise en page comporte des éléments touchant le bord de la page, vous devez prévoir des débords d’au moins 5 mm). Les textes noirs doivent être en surimpression. Inclure l’intégralité des pages, y compris les pages blanches. Pensez à incorporer les polices. Bien vérifier votre document afin qu’il ne contienne que les couleurs qui lui sont nécessaires. Joindre une épreuve contractuelle de contrôle chromatique.

 

 

  • CORRECTIONS

Nos techniciens vérifient les points suivants : polices ou images manquantes, polices corrompues, images en basse résolution ou images dans le mauvais mode de couleur et tout élément dans les pages (absence de fond perdu, marges techniques non respectés, filets très fins, etc.) qui pourrait causer des problèmes de production pour votre imprimé. En cas de corrections ou de fichiers non conformes, les pages finales à traiter, devront nous être retransmises. Nous pourrons assurer les corrections pour vous (au taux horaire de 70 euros). Dans le cas de fichiers PDF, nous ne pourrons effectuer que de simples corrections et changements mineurs. Il est toujours préférable de faire les corrections dans le document natif et de ré-générer de nouveaux PDF.

 

 

  • EPREUVES

Les fichiers doivent dans tous les cas être accompagnés d’une épreuve contractuelle agrée Ugra/FOGRA (MediaWedge) CMJN. Dans le cas d?un ouvrage quadri, fourni sans épreuve contractuelle ou avec seulement une épreuve noire, nous imprimerons selon les densités couleurs européennes en vigueur. Dans le cas de conception réalisée par nos soins, nous vous fournirons (selon la validation de votre offre commerciale) soit un ozalid sans valeur de chromie, soit une épreuve chromatique selon la certification Fogra 39, norme 12647-7.Toute intervention et/ou correction demandées après édition ou présentation du traceur couleur de sécurisation (ozalid), occasionnera une mise à jour de vos fichiers dans notre flux de production et un nouvel ozalid de contrôle sera réimprimé et donnera lieu à un supplément de facturation.